Troubles du sommeil

Nous passons environ un tiers de notre vie à dormir. Le sommeil est un plaisir pour certains et pour d’autres un vrai cauchemar. Il reste néanmoins un besoin vital pour tout le monde. Lorsque le sommeil est perturbé, cela peut engendrer un impact négatif sur l’état physique et psychique de l’individu, quelque soit son âge. 

Environ 32% des français souffrent de troubles du sommeil. Or, l’équilibre et la bonne santé de l’individu ne sont pas possibles sans un bon sommeil.

Comment se déroule une bonne nuit de sommeil ?

Le sommeil se compose de plusieurs cycles (3 à 5) de 90 minutes qui vont se succéder au cours d’une nuit. Un cycle peut être divisé en quatre stades :

  1. L’endormissement : la respiration ralentit, les muscles se relâchent, la conscience diminue.
  2. Le sommeil lent léger : un bruit ou une lumière suffisent pour se réveiller.
  3. Le sommeil lent profond : phase très importante,  tout l’organisme est au repos, c’est le moment où l’on récupère de la fatigue physique accumulée.
  4. Le sommeil paradoxal : l’individu présente à la fois des signes de sommeil très profond et des signes d’éveil. C’est durant cette phase que se font les rêves.

En début de nuit, on trouvera plutôt un stade lent profond alors qu’en fin de nuit on aura une majorité de stade paradoxal.

Quels sont les troubles du sommeil les plus fréquents ?

  • L’insomnie : difficulté à s’endormir sans raison apparente
  • Les parasomnies : cauchemars, somnambulisme, éveil confusionnel, terreurs nocturnes, bruxisme…
  • Le syndrome des jambes sans repos : sensation très désagréable dans les jambes qui obligent à se lever et à bouger
  • Les apnées du sommeil : arrêts respiratoires qui peuvent survenir plusieurs fois par nuit avec luttes respiratoires qui morcellent le sommeil

Notre cerveau nous impose plusieurs heures de sommeil par jour. Il ne permet pas seulement de récupérer de la fatigue physique mais joue aussi un rôle essentiel dans le développement cérébral. Il intervient également dans la régulation de certaines fonctions métaboliques. Par conséquent, un individu qui souffre de troubles du sommeil développera également d’autres troubles physiques et même psychiques.

Quelles sont les conséquences du manque de sommeil sur notre organisme ?

Les troubles du sommeil peuvent avoir des conséquences assez variées d’un individu à l’autre :

  • Troubles digestifs
  • Prise de poids
  • Irritabilité
  • Stress
  • Migraines
  • Dépression
  • Troubles de la vigilance
  • Troubles de l’apprentissage…

En quoi l’ostéopathie peut-elle m’aider à bien dormir ?

L’ostéopathie va permettre de déterminer si les troubles du sommeil sont dus à un blocage ou une dysfonction. En fonction du résultat, l’ostéopathe va pouvoir agir sur ces tensions et les éliminer à l’aide de manipulations ciblées.

Il est intéressant de savoir que les troubles du sommeil sont souvent causés par un dysfonctionnement du système nerveux autonome. Ce système est chargé de réguler les fonctions autonomes du corps que sont  la respiration, la digestion et les cycles veille/sommeil. L’intérêt de l’ostéopathie est qu’elle va pouvoir agir sur ce système et le rééquilibrer, à l’aide de techniques crâniennes par exemple.

Une fois les tensions musculaires supprimées et l’équilibre rétabli, la qualité du sommeil devrait s’améliorer de façon durable.

Une bonne hygiène de vie et un bon environnement sont également nécessaires pour guérir vos troubles du sommeil :
– Avoir des horaires réguliers de coucher et de lever
– Éviter la consommation de produits excitants dès le debut de soirée (café, thé noir, soda…)
– Éviter une activité physique trop tardive
– Éteindre les écrans au moins une heure avant d’aller se coucher
– Éviter les repas trop copieux le soir ainsi que les encas sucrés

Plus d’informations et prise de rendez-vous : ICI


> Deux examens médicaux permettent au médecin de diagnostiquer les troubles du sommeil : la polygraphie respiratoire et la polysomnographie.

Il faut compter 2 ou 3 séances pour voir une nette amélioration de la qualité des nuits et retrouver peu à peu un sommeil réparateur. Mais les effets de l’ostéopathie peuvent déjà se faire ressentir dès la première séance.

> L’acuponcture et la réflexologie plantaire sont également des médecines alternatives ayant fait leurs preuves dans la diminution des troubles du sommeil.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s