Motricité Libre

C’est à partir des travaux de recherche de la pédiatre Hongroise, Emmi Pickler, qu’est né le concept de « motricité libre ». Elle découvre que lorsqu’on laisse le bébé libre de ses mouvement, il va prendre prendre plaisir et avoir beaucoup d’intérêt pour ses explorations spontanées. Il va progresser au fur et à mesure de ses découvertes et franchir les différentes étapes du développement sensori-moteur, les unes après les autres sans difficulté, à son rythme. Chaque découverte en entrainant une autre dans un processus continu et dans un autre donné. Bébé va à l’aventure, découvre à tâtons, reproduit, maitrise… Il est capable de faire de grands efforts pour y arriver, tout comme de s’arrêter, se reposer puis recommencer.

La motricité libre consiste donc à laisser libre cours aux mouvements spontanés de l’enfant, sans qu’il y ait d’apprentissage de la part de l’adulte mais un accompagnement bienveillant. Il ne s’agit pas de laisser l’enfant tout faire seul, au contraire, l’adulte reste attentif et porte un regard attentionné sur son évolution. L’idée étant de verbaliser à l’enfant ce qu’il vient de réaliser, l’encourager, le regarder et non d’intervenir par les gestes.

Beaucoup d’enfants aujourd’hui sont placés trop précocement dans des postures qu’ils ne sont pas encore capables de gérer seuls. Certaines étapes du développement psychomoteur sont alors brûlées, ce qui empêche ou entrave le développement harmonieux de bébé. Ce qu’il faut éviter, c’est l’utilisation de matériel de puériculture comme les harnais, les trotteurs, yoopala, les parcs ou de placer un bébé assis calé entre des coussins, lui tenir les mains pour le faire marcher, etc… Ces différents outils pouvant avoir des conséquences délétères sur l’enfant :

  • Des blocages moteurs : le bébé ne sait pas comment il est arrivé dans cette position et ne peut plus la quitter (pleure, se jette)
  • Des tensions musculaires car les muscles sont sollicités trop tôt ou pas comme il faut
  • Une mauvaise coordination entre les différentes parties du corps
  • Des perturbations sensorielles : équilibre, perception visuelle, appuis…
  • Une privation du plaisir à réussir par soi-même et une dépendance à l’adulte
  • Une moins bonne estime de soi

L’atelier Motricité Libre

Cet atelier nous permet de revoir tout l’accompagnement du développement psychomoteur de bébé de la naissance à l’acquisition de la marche et de répondre aux différentes questions que vous vous posez. Il dure environ 1h30 et se déroule en visio.

On y parle notamment de :

  • Comment accompagner bébé dans les étapes de son développement, à son rythme
  • Comment éviter que mon bébé ait la tête plate 
  • Des astuces et plein de conseils pour mettre en place la motricité libre à la maison 
  • Les entraves à la motricité et les aides
  • Les différents moyens de portage 
  • La motricité libre et la diversification alimentaire 
  • Le bain libre
  • L’HNI, les couches lavables et les couches jetables 
  • Les chaussures souples pour bébé et les premiers pas… 
  • Les nacelles, cosy, isofix 
    Etc..

C’est un atelier plutôt complet, lors duquel on peut aborder des thèmes très variés en fonction de vos besoins et de l’âge de bébé. Il est très utile de le faire pendant la grossesse afin d’éviter certains achats de puériculture qui peuvent être très chers et finalement inutiles voir même nuisibles.

Tarif : 40€

Les professionnel.le.s de santé et de la petite enfance sont également les bienvenu.e.s !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s