Burn-out

Le syndrome de burn-out est désormais connu du grand public notamment parce qu’il fait de plus en plus de victime. Appelé aussi « syndrome d’épuisement professionnel », il désigne un état de fatigue émotionnel, mental et physique caractérisé par un manque de motivation et de performance après des mois voir des années de surmenage. Optez pour l’ostéopathie pour contrer ce cercle vicieux ! 

Comment reconnaitre un burn-out ?

Le syndrome d’épuisement général est généralement décrit comme passant par différentes phases :

  • Première phase : la phase d’alarme

Cette phase se caractérise par une période de stress et nervosité chronique. Elle peut s’étaler sur plusieurs mois et va produire des pathologies physiques bien connues telles que : lombalgie, torticolis, douleurs … Pathologies qui peuvent être traitées par ostéopathie.

  • Deuxième phase : la phase résistante

Comme son nom l’indique, c’est une période où on va tenter de résister et donc s’accommoder à ce stress chronique et aux douleurs qui le caractérisent. A ce moment là, la personne ne voit pas le burn-out s’installer. C’est une phase de déni durant laquelle l’individu entretiendra les problèmes physiques déjà cités lors de la phase d’alarme.

Selon les personnes touchées par le stress, cette phase de résistance peut soit tout remettre en ordre naturellement ou alors entraîner la troisième phase, le stade de rupture.

  • Troisième phase : la phase de rupture

L’épuisement est général ce qui va augmenter les symptômes ainsi que les douleurs. Durant cette phase, il est vivement conseillé de consulter son médecin traitant.

  • Quatrième phase : LE BURN-OUT

L’ensemble de l’individu est touché que ce soit au niveau physique, émotionnel ou psychique.

L’équilibre du corps est déstabilisé provoquant chez le patient de l’agitation, de l’irritabilité, des perturbations du sommeil ainsi que des troubles de l’humeur. La récupération est difficile voir impossible avec un fatigue matinale souvent très importantes.
Certaines expressions comme « je n’en peux plus », « je suis vidé », « je suis au bout du rouleau », peuvent manifester un état de fatigue important et mettre sur la piste du burn-out.

Vers quelles solutions se tourner ?

Aujourd’hui la prise en charge du burn-out est pluridisciplinaire. Il est primordial de se rapprocher de son médecin généraliste et d’alerter son entourage personnel et professionnel afin de pouvoir trouver des solutions pour commencer à parer aux problèmes de stress et d’améliorer la qualité de travail.

La vision holistique de l’ostéopathie, quant à elle, peut être une réponse complémentaire au domaine médical. L’ostéopathie permet de mieux se connaitre, d’essayer de maîtriser ses émotions, sa nutrition, d’appréhender le fonctionnement de son corps pour anticiper tant bien que mal les tensions engendrées et les phases de stress intense.

L’acuponcture, la réflexothérapie ou l’hypnose sont des médecines alternatives pouvant également être d’une grande aide sur le chemin de la guérison.

Que peut-faire mon ostéopathe pour soulager le stress?

Dans la majorité des cas, les patients consultant un ostéopathe sont déjà dans la deuxième, voir la troisième phase du stress. Sans savoir que leurs maux proviennent du stress, les patients souhaitent consulter un ostéopathe pour soulager leurs troubles digestifs, leurs problèmes de dos, leurs torticolis, leurs douleurs aux cervicales…

Face à la gestion du stress et au soulagement de ses maux, le travail de l’ostéopathe consiste à réguler de façon naturelle le système neurovégétatif  du patient en le rééquilibrant. Dans les faits, c’est ce système qui est, dans la plupart des cas, à l’origine des symptômes liés au stress.

Les techniques appliquées sont adaptées au profil de chaque patient. Pour soulager les symptômes liés au stress, il est conseillé de consulter son ostéopathe sur plusieurs séances afin de traiter l’ensemble du corps en profondeur.

Il faut tout de même préciser que l’ostéopathie va permettre au patient de soulager son stress et les douleurs associées, mais il est important de savoir que le moindre traumatisme ou choc pourra potentiellement entraîner une nouvelle apparition des troubles.

Pour des résultats positifs sur le long terme, il est nécessaire de suivre les conseils de l’ostéopathe, en effet une forte tension au travail pourrait annuler et détruire tout le travail déjà réalisé.

Pour plus d’informations, n’hésitez pas à prendre contact : ICI


>Les cas de burn-out n’ont de cesse de se multiplier. En effet personne n’est épargné, quelque soit la profession, chacun peut être touché à n’importe quel moment de sa vie.

> Un suivi psychologique est vivement conseillé, parlez-en avec votre médecin.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s